Pays Basque : Une dynamique économique qui se maintient

Sylvie Durruty, Vice-Présidente en charge de l'économie et de l'innovation, a présenté ce 22 septembre les résultats d'une étude commandée par la Communauté Pays Basque à la Banque de France sur la situation économique du Pays Basque. L'économie basque présente jusqu'alors une capacité de résilience et une dynamique entrepreneuriale significatives.

En 2021, le Pays Basque abrite 7,6% des entreprises de Nouvelle-Aquitaine, emploie 6% des effectifs et enregistre une création de richesse de 5,5%. Un poids économique régional en progression sur ces trois indicateurs.

Le taux de chômage est de 6,2% (source INSEE), un niveau historiquement bas, jamais atteint sur la dernière décennie.

Sur un an, la baisse du nombre de demandeurs d’emplois inscrits s'établie à -10,9 % en catégories A,B,C, et -16,5 % en Cat A. Ces baisses sont plus fortes qu'au niveau départemental et régional.

La valeur ajoutée des entreprises basques progresse de 8,3 points au Pays Basque soutenue notamment par le commerce et la construction.

L’industrie, historiquement soutenue par la Communauté Pays Basque, concentre 16,9% de la valeur ajoutée dégagée par les entreprises du territoire, représente 15% des effectifs et 5,3% du nombre d’entreprises.

L’export connait un rebond marqué au Pays Basque en 2021 tiré par l’industrie (+2 points) et le commerce (+3 points). L’industrie basque affiche un taux d’export de 32,5% en 2021 contre 27,1% au niveau régional.

Le Pays Basque confirme sa dynamique entrepreneuriale : 938 entreprises ont été créées à fin juillet 2022 sur le territoire basque. Cette dynamique connait cependant un léger fléchissement depuis mai, au Pays Basque comme en Nouvelle Aquitaine.

Une économie basque résiliente : lors que le nombre de défaillances ont augmenté de 50 % au niveau régional, elles restent inférieures aux chiffres de 2020 au Pays Basque. 77 défaillances constatées à fin juillet 2022 contre 51 en 2021 et 105 en 2020.

Une attention particulière sera portée sur les effets de l’inflation et la hausse des coûts de l’énergie.